Terroirs & Appellations
pre MILLÉSIMES
LE MILLÉSIME 2010
LE MILLÉSIME 2010
LE MILLÉSIME 2010


 

Le millésime 2010 s’annonce d’excellente qualité, mais de petit volume !



LA CLIMATOLOGIE :

Le début de l'hiver a été sec et particulièrement froid ensuite jusqu'au mois de mars.
Le mois d'avril a été plus chaud que les moyennes ainsique juillet où le nombre de jours de Tramontane (vent dominant) a été important.
Les pluies ont été conséquentes en janvier, mars et mai. Depuis le 15 Mai, les précipitations n'ont pas été significatives à l'exception des 25mm tombés le 23 Juillet. Les orages des 9 et 12 Août n'ont donné que peu de précipitations en ne touchant que le sud et l'ouest de la plaine du Roussillon.
De début à mi-Août, le temps est resté sec avec des températures relativement fraîches pour la saison, particulièrement la nuit. Fin Août a été sec et chaud avec un régime de brises marines d'après-midi. Les 15 premiers jours de Septembre ont été plutôt secs, avec de la Tramontane et relativement frais.



LA PHÉNOLOGIE :

Les vignes qui avaient connu un débourrement tardif ont ensuite rattrapé ce retard au cours du cycle végétatif.
Les conditions froides du mois de mars ont provoqué un débourrement tardif (presque 2 semaines de retard). La chaleur d’avril a regroupé ce débourrement des différents cépages dans la première semaine d’avril.
La floraison s’est déroulée pour l’ensemble des cépages fin mai début juin, soit avec une semaine de retard.
La véraison s’est située à une époque presque normale.
Le décalage « plaine » par rapport aux coteaux d’altitude fut normal.

Les charges des Muscats, syrah ont été moyennes à faibles ; celles des Carignan, Macabeu étaient normales, tandis que celle du Mourvèdre a été très irrégulière comme pour les Grenaches victimes par endroits de forte coulure (particulièrement sur les crus Banyuls et dans les Aspres). La Syrah a été plus avancée cette année que l’an passé.
L’évolution de la maturité a été rapide. L’époque de maturité fut finalement précoce, comparable aux 5 derniers millésimes. La fraîcheur nocturne et les brises marines dès le 20 août pour la plaine du Roussillon ont permis de conserver l’acide malique et les arômes des raisins.
Les baies plutôt petites annonçaient une vendange concentrée, autant qu’en 2008.
Du fait d’un feuillage développé en bon état et d’une charge souvent hétérogène plutôt faible, le vignoble n’a pas souffert ou très peu de sécheresse malgré l
a faible pluviométrie estivale. La progression de la maturité s’est donc déroulée sans blocages; seule la première semaine de septembre a posé des soucis mais les quelques gouttes de pluie des 6 et 7 septembre ont débloqué la situation.

 

 

LA RÉCOLTE :

 

Les premières récoltes ont eu lieu le 16-08 dans les Aspres. Les vendanges générales pour élaborer des vins secs blancs et rosés mais aussi des Muscat de Rivesaltes à base de Muscat à Petits Grains ont débuté la troisième semaine d’août. Les récoltes pour les vins rouges ont commencé début septembre.
Pour les parcelles exposées au Nord Ouest, les producteurs ont dû accélérer leur vendange afin d’éviter des pertes conséquentes de volume liées à une longue période de Tramontane qui, couvrant la deuxième semaine de septembre, aurait eu tendance à dessécher les baies.
Mi-septembre la récolte débuta vraiment pour les parcelles d’altitude de la vallée de l’Agly et le Fenouillèdes, alors que dans l’amphithéâtre du Roussillon elle arrivait presque à son terme.

Les pluies des 17 & 18 septembre sont tombées malheureusement trop tard pour les vignes déjà récoltées, mais ont été profitables aux autres.

L’état sanitaire fut excellent partout.
La qualité des raisins fut remarquable. Les pulpes étaient très aromatiques et les acidités restèrent d’un bon niveau.
Il est simplement regrettable que le manque d’eau joue encore et toujours de manière cruelle sur les quantités. En moyenne, sur l’ensemble des surfaces roussillonnaises, les vignerons devraient malheureusement comptabiliser une baisse significative d’au moins 30 % par rapport à une année normale.
 

 

 








bottom
http://www.vins-du-roussillon.com
Galerie Photos Ecards Espace de téléchargement Demande d'infos carre Envoyer à un ami carre Ajouter aux favoris
*L'abus d'acool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Conseil Interprofessionnel des Vins du Roussillon
19, avenue de Grande Bretagne - BP 649 - 66006 Perpignan cedex FRANCE
Tél. : 33 (0)4 68 51 21 22 / Fax. : 33 (0)4 68 34 88 88