Terroirs & Appellations
pre MILLÉSIMES
LE MILLÉSIME 2012
LE MILLÉSIME 2012
LE MILLÉSIME 2012


Dès le 5 août les premiers coups de sécateurs résonnent dans les vignes de muscat à petits grains. Des raisins récoltés très tôt pour privilégier la vivacité du fruité des premiers vins blancs vinifiés en secs. Et comme d’habitude, les premières vendanges de France se sont déroulées en Roussillon. La qualité est au rendez vous. Le millésime 2012 est prometteur, le dernier mois de maturité s’est déroulé sous les meilleurs hospices avec un bel état sanitaire. Côté volume, après 2011, année normale en Roussillon, 2012 restera aussi dans les mémoires des vignerons comme une des récoltes les plus faibles connues !

LE CLIMAT ET LE COMPORTEMENT DE LA VIGNE :

Un hiver froid et pluvieux et un printemps chaud laissait présager une superbe récolte, mais l’été trop sec, voire caniculaire, a pesé sur les volumes. Le temps est resté sec et chaud depuis début juillet mais le seul orage du 6 août, malheureusement accompagné de grêle sur le secteur de Maury, Lesquerde et les Fenouillèdes a touché quelques centaines d'hectares.
Le démarrage tardif de la végétation et de la floraison a donné une maturité finalement précoce. L'équilibre charge/feuilles a été très favorable. Présente sur la majeure partie du mois de septembre, la salvatrice Tramontane a permis d’éviter les développements de maladies grâce à des conditions climatiques plus
« fraîches » et desséchantes. Cependant, cette même Tramontane a aussi contribué à diminuer la récolte par concentration et cas rare, par secouage. Beaucoup de grappes et de baies sont tombées (parfois jusqu'à 20 % de la récolte). Les vendanges se sont terminées fin septembre avec près de 15 jours d’avance.

LA QUALITÉ DU MILLÉSIME :

Grâce à un état sanitaire remarquable cette vendange concentrée et saine a donné lieu à une récolte de qualité et équilibrée, avec un bon potentiel aromatique pour tous les cépages.

EN CONCLUSION :

Encore une fois, on peut parler de millésime remarquable en Roussillon, lié essentiellement aux savoir faire des vignerons et plus particulièrement à leur grande adaptabilité et réactivité face aux conditions du millésime. Cette année, les volumes produits sont faibles. Avec de l’ordre de 40% en moyenne en moins par rapport à une année normale, les volumes se situeront entre 650000 et 700 000 hectolitres tout confondu, ce qui représente la plus faible récolte enregistrée en Roussillon. Les vins blancs et rosés tant en vins secs qu’en Vins Doux Naturels sont frais et très aromatiques.
Les vins rouges secs ou VDN jeunes sur le fruit seront gourmands alors que ceux en élevage laissent présager de belles cuvées. Les Vins Doux Naturels particulièrement adaptés à ce type de climat ont tiré très facilement leur épingle du jeu.

Petit rendement et fort caractère, ainsi se résume le millésime 2012 en Roussillon. Ses vins seront aromatiques, concentrés, mais malheureusement trop rares.


>> Téléchargez le communiqué







bottom
http://www.vins-du-roussillon.com
Galerie Photos Ecards Espace de téléchargement Demande d'infos carre Envoyer à un ami carre Ajouter aux favoris
*L'abus d'acool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Conseil Interprofessionnel des Vins du Roussillon
19, avenue de Grande Bretagne - BP 649 - 66006 Perpignan cedex FRANCE
Tél. : 33 (0)4 68 51 21 22 / Fax. : 33 (0)4 68 34 88 88